Alimentation

Sucre, ami ou ennemi ?

Beignets, croissants, chocolats, bonbons… Nous avons le choix et la tentation est là ! Personnellement quand je mange trop de sucre, des maux de tête apparaissent, alors du sucre oui, mais à consommer avec modération !

 

A force de manger du sucre on devient accro. Pour beaucoup, il est difficile d’imaginer passer une journée sans sucre, une petite douceur qui nous fait plaisir ou nous réconforte… Malheureusement, la seule solution est de se déshabituer au goût sucré.

 Le sucre et notre santé

  • Le goût sucré active la même zone du cerveau que les drogues. Certaines personnes peuvent devenir accros au sucre dans le sens de l’addiction. Consommer plus qu’elles ne voulaient au départ, désirer s’abstenir mais ne pas y parvenir.

 

  • Si vous avez déjà été en hypoglycémie, ces symptômes vous sont sans doute familiers, irritabilité, changements d’humeur, fatigue… Ils sont liés aux variations brutales du taux de sucre dans le sang. Quand nous mangeons un pain au chocolat ou que nous buvons un soda, ce taux augmente brusquement, avant de chuter tout aussi vite et entraîner stress, mauvaise humeur ou déprime.

 

  • De multiples études ont démontré que le sucre favorisait, outre le diabète et l’obésité, de nombreuses autres maladies. En augmentant le taux de triglycérides et de cholestérol, le sucre fait le lit de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires. Le sucre favorise également le développement de certains cancers.

 

  • Le sucre entraîne un vieillissement prématuré de tous les tissus de l’organisme, y compris de la peau.

 

  • Dans l’intestin, en attaquant la flore bactérienne, il affaiblit nos défenses immunitaires.

 

Conseils pour limiter le sucre

  • Opter pour du sucre complet,
  • Doubler vos quantités journalières de crudités, de légumes, de fibres, céréales complètes et fruits,
  • Ne pas consommer de sodas ou jus de fruits du commerce pour se désaltérer,
  • Marcher, bouger, faire du sport, ça équilibre l’énergie et améliore le métabolisme,
  • Gérer le stress pour ne pas manger n’importe quoi !

 

Bien sûr, en petites quantités, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Mais la plupart d’entre nous en consomment trop. Il est donc conseillé de ne pas dépasser la dose quotidienne de 6 morceaux de sucre pour les adultes et 3 pour les enfants et d’éviter les préparations industrielles. En effet, une grande partie des sucres consommés aujourd’hui sont cachés dans des aliments transformés qui ne sont pas toujours considérés comme des sucreries. Par exemple, 1 cuillère à soupe de ketchup contient environ 1 morceau de sucre.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Categories

/ /
0

Commentaires

  1. Jéjé 11 mars 2016 Répondre

    Tout à fait d'accord avec cet article. Je mangeais une tablette de chocolat au lait tous les soirs, avec évidement plus de sucre que de chocolat...et j'étais "accro". Pour réduire cette envie et limiter ma consommation je me brosse les dents dès la fin du dîner.

Laisser un commentaire

RETOUR À LA LISTE