Cosmétiques

Reconnaître son type de peau

Voici un petit guide concernant les différents types de peaux ainsi que certains problèmes dermatologiques. Reconnaître son type de peau n’est parfois pas évident et pourtant si important pour lui apporter les bons soins qui va la soigner et l’embellir au quotidien.

 

Le visage est le miroir de l’âme. Il nous renseigne sur notre âge, notre humeur mais aussi notre histoire. C’est la partie la plus visible de notre être, alors quoi de plus légitime que d’y accorder une attention toute particulière ?

Les différents types de peaux

  • Peau normale, elle est douce au toucher et son teint est plutôt uniforme. Son grain de peau est régulier et ses pores sont peu visibles. Une peau normale ne présente pas d’imperfection apparente. Elle supporte bien les agressions du quotidien comme la pollution ou les rayons ultraviolets. Le type de peau que toutes les filles rêvent d’avoir !!

 

  • Peau sèche, la peau du visage tire avec des picotements désagréables. Si cette sècheresse n’est pas corrigée, la peau peut devenir inflammatoire avec des zones de desquamation (eczéma sec),

 

  • Peau déshydratée, elle est en manque d’eau (contrairement à une peau sèche qui manque de gras). Elle est assez facile à repérer car elle tiraille après chaque nettoyage à l’eau, manque d’éclat et peut même avoir un toucher rugueux,

 

  • Peau mixte, elle se caractérise par une tendance grasse sur la partie médiane du visage (front, nez et menton) et un aspect normal à sec sur le reste du visage,

 

  • Peau grasse, une peau brillante aux pores dilatés. Il y a une surproduction de sébum qui s’accumule dans les pores où il s’oxyde en donnant des points noirs (comédons),

 

  • Peau sensible, elle réagit aux éléments extérieurs comme si elle venait d’être agressée. La sensibilité de la peau peut se manifester selon les symptômes suivants, picotements, sensation de brûlure, rougeurs, tiraillements,

 

  • Peau intolérante, elle présente des rougeurs, des picotements et des irritations. Pour améliorer le confort quotidien de cette épiderme délicat, une règle s’impose, respecter cette fragilité en adoptant des formules hypoallergéniques.

 

Les différents problèmes dermatologiques

  • Le psioriasis, il se manifeste par des plaques épaisses qui s’effritent en peaux mortes, formant des squames blanches et sèches laissant apparaître des zones rouges et enflammées,

 

  • La dermatite atopique, peau sèche, plaques rouges, de fortes démangeaisons…la dermatite atopique ou eczéma atopique, est de plus en plus fréquente. Elle touche principalement les bébés mais elle peut parfois survenir chez l’adolescent ou l’adulte,

 

  • L’acné, plusieurs facteurs contribuent à l’apparition des lésions acnéiques. C’est surtout le cas des bouleversements hormonaux (puberté, syndrome prémenstruel, grossesse…) mais aussi du stress et de la fatigue qui peuvent entraîner une surproduction de sébum et une prolifération bactérienne. Lorsque le sébum n’arrive plus à s’écouler normalement, les pores de la peau s’obstruent, points noirs et boutons font alors leur apparition,

 

  • La rosacée/couperose, elle se caractérise pour une rougeur permanente sur certaines zones du visage comme les joues, le front, les ailes du nez ou le menton surtout chez les femmes à la peau fine, claire et fragile. Ces zones deviennent rouges dues à une dilatation excessive des petites veines superficielles du visage,

 

  • L’acné rosacée, rougeurs et inflammation des glandes sébacées avec formations de pustules ou papules,

 

  • Les taches pigmentaires, résulte d’une surproduction de mélanine (le pigment qui donne à notre peau, à nos cheveux et à nos yeux leur couleur naturelle) au niveau de certaines zones cutanées. Cette surproduction découle d’un certain nombre de facteurs, les principaux étant liés à l’exposition au soleil, aux facteurs génétiques, à l’âge, aux phénomènes hormonaux ainsi qu’aux lésions ou inflammations cutanées,

 

  • L’eczéma, est une maladie de la peau d’origine allergique, aiguë ou chronique. Elle se manifeste par des zones rouges surmontées d’une vésicule qui provoquent d’intenses démangeaisons. C’est l’une des maladies de peau les plus fréquentes.

 

 

Il est intéressant de considérer la peau comme une alliée précieuse, pour comprendre la peau, la patience est de mise. Son apparence dépend de notre état de santé interne, savoir gérer les émotions, le stress, devient une nécessité pour sortir des maladies de peaux qui persistent ou celles qui réapparaissent sans cesse. 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Categories

/
0

Laisser un commentaire

RETOUR À LA LISTE