Alimentation

Le miel, bon pour la santé

Miel de sapin, d’acacia, de thym, on ne sait lequel choisir. Personnellement je craque pour le miel de sapin consommé avec du fromage de chèvre ou de brebis, un régal ! Ou lorsque j’ai mal à la gorge, le miel de lavande sera parfait pour l’adoucir.

 

Le miel est avant tout la nourriture destinée aux abeilles. Il est le produit du nectar des fleurs et du miellat (sécrété par les pucerons), récolté par les abeilles et transformé par les enzymes de leur estomac en glucose et en fructose. Le miel est reconnu depuis très longtemps comme un antibiotique naturel car il est enrichi en inhibine, un antibactérien.

Le miel dans l’alimentation

Le miel est riche en antioxydants, il est moins néfaste que le sucre pour les patients diabétiques. Attention aux quantités où l’on en mange, même s’il est moins mauvais que le sucre blanc, le miel est tout de même un sucre et il apporte beaucoup de calories. Une fine couche sur une tartine, une petite quantité dans le thé, d’accord, mais en consommer à la petite cuillère c’est non ! Préférez aussi toujours des miels produits localement et bio.

A chaque type de miel ses bienfaits

  • Le miel d’acacia, considéré comme un régulateur intestinal, il est recommandé pour les jeunes enfants. Il représente également un bon choix pour les personnes atteintes de diabète. Étant plus concentré en fructose qu’en glucose, il n’augmente pas de façon considérable le taux de sucre dans le sang puisque son index glycémique est faible,

 

  • Le miel de thym, il est fortement utilisé pour la prévention des maladies infectieuses, respiratoires et digestives. Il aurait également un effet tonifiant et revigorant, ce qui le rend idéal en cas de grippe,

 

  • Le miel de tilleul, recommandé en cas d’états nerveux et d’insomnies, il est riche en oligo-éléments c’est à dire qu’il est efficace pour traiter les premiers symptômes de la grippe et du rhume,

 

  • Le miel de bruyère, riche en oligo-éléments, anti-fatigue, aide à la convalescence et lutte contre les problèmes rénaux,

 

  • Le miel de lavande, son usage est reconnu dans le traitement des infections des voix respiratoires et des poumons. Il peut-être conseillé pour les personnes souffrantes de troubles du sommeil,

 

  • Le miel de sapin ou miellat, car il n’y a pas de fleurs de sapin c’est un miel rare, il est difficile à récolter. Ce miel est exceptionnellement riche en oligo-éléments (phosphore, potassium, calcium, souffre, magnésium, zinc, fer et cuivre),

 

  • Le miel de châtaignier, riche en oligo-éléments, il favorise la circulation sanguine, bénéfique dans les maladies veineuses. il est recommandé pour les personnes fatiguées ou anémiées, on lui reconnaît aussi des propriétés cicatrisantes,

 

  • Le miel d’eucalyptus, antiseptique des bronches et des voies respiratoires, il calme la toux et soigne les rhumes,

 

  • Le miel de fleur d’oranger, idéal pour favoriser le sommeil, apaiser les tensions nerveuses, les angoisses, l’anxiété et le stress.

 

Malgré ses avantages, il faut se rappeler que le miel est très sucré, de plus, il à une forte teneur en acidité qui peut provoquer des aigreurs d’estomac, les personnes sensibles doivent alors le consommer avec modération. En conclusion, votre consommation doit être raisonnée pour profiter davantage de ses vertus et éviter ses effets néfastes.

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Categories

/ /
0

Laisser un commentaire

RETOUR À LA LISTE