Bien-être

La danse, bien plus qu’un simple loisir

Flamenco, rock, salsa, bollywood, valse, tango, zumba… Ces danses me procurent un moment de bonheur et d’évasion. La danse, bien plus qu’un simple loisir, elle convient à tous, que l’on soit homme, femme, enfant, seul ou en groupe. La danse rend heureux, alors, souriez et dansez maintenant !

 

On entend souvent dire que le sport est bon pour la santé, mais il existe un sport comme la danse par exemple qui apporte de nombreux bienfaits pour l’organisme.

Les bienfaits sur notre santé

  • Danser, combat les varices et améliore la circulation veineuse des jambes. En effet, les valvules veineuses qui ont pour fonction de faciliter le retour du sang et d’en empêcher le reflux sont plus fragiles chez les femmes. Danser devient alors très utile car un mouvement constant des muscles des jambes réactive la circulation.

 

  • L’attention, la concentration et la mémoire sont fortement sollicitées pour observer les gestes à reproduire, puis retenir les enchaînements. Rien de tel que l’apprentissage d’une danse pour maintenir son esprit vif !

 

  • En dansant, nous faisons travailler une grande masse musculaire, ainsi que les articulations.

 

  • La danse pourrait être bénéfique pour ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires. Une étude italienne a démontré que les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque peuvent améliorer l’état de leur cœur en pratiquant la danse, car cet exercice permet de faire travailler la respiration et est semblable au vélo ou à la marche.

 

  • La danse pour combattre la dépression, améliorer l’estime et la confiance en soi, surtout quand on sait à quel point la dépression est présente chez les adolescents ou les adultes de tous les âges.

 

  • La danse permet d’éviter les effets négatifs de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démence. Il a été également démontré que la danse améliore l’acuité mentale des gens de tout âge et que beaucoup de personnes souffrant de cette maladie sont parvenues à se souvenir de certains moments lorsqu’elles dansaient sur des musiques qu’elles connaissaient.

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Categories

/ /
0

Laisser un commentaire(champs obligatoires *)

RETOUR À LA LISTE